Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald Affiche France

Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald

Titre Original Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald
Date de sortie 14 novembre 2018Durée 2h 15min
Réalisé par David Yates
Avec Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Dan Fogler, Alison Sudol, Ezra Miller, Jude Law, Johnny Depp, Zoë Kravitz, Callum Turner, Claudia Kim, William Nadylam, Kevin Guthrie, Carmen Ejogo, Poppy Corby-Tuech.
Genre Aventure, Famille, FantastiqueNationalité Américain, Britannique

Synopsis

À la fin du premier opus, le redoutable mage noir Gellert Grindelwald (Johnny Depp) a été capturé par le MACUSA (Congrès Magique des États-Unis d’Amérique) grâce à Norbert Dragonneau (Eddie Redmayne). Mais comme il l’avait laissé entendre, Grindelwald a échappé à la vigilance de ses gardiens et réuni ses disciples qui ne se doutent nullement de sa véritable ambition : fédérer des sorciers de sang pur afin de régner sur l’ensemble des Non-Maj… Afin de contrecarrer les noirs desseins de Grindelwald, Albus Dumbledore (Jude Law) fait appel à son ancien élève Norbert, qui accepte de l’aider sans avoir la moindre idée des dangers qui le guettent. Des alliances se nouent et des lignes de fracture se dessinent, y compris entre amis et membres d’une même famille. Dans un monde des sorciers de plus en plus divisé, la loyauté et l’amour sont rudement mis à l’épreuve…

Pour regarder la bande-annonce VF Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald

Pour regarder la bande-annonce finale VF Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald

Photos

 

Affiches des Personnages

Site Officiel
Facebook
Twitter

Informations

Les Animaux Fantastiques 2 ou Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald présenté dans un précédent article. Le tournage du deuxième épisode de la saga Les Animaux Fantastiques a commencé lundi 3 juillet. Réalisé par David Yates, ce nouvel opus, sera suivi de trois autres chapitres. Le film donne au monde des sorciers davantage d'envergure puisqu'il nous transporte de New York à Londres, puis de Londres à Paris. On notera au passage quelques clins d'œil à l'histoire d'Harry Potter qui ravira les fans des livres et des films.

Sous la plume de J.K. Rowling

J.K. Rowling a écrit le scénario du film qui débute en 1927, quelques mois après que Norbert a permis de démasquer et de mettre hors d'état de nuire le redoutable mage noir Gellert Grindelwald. Cependant, comme il en avait fait le serment, Grindelwald s'est enfui de manière spectaculaire et rallie à sa cause de plus en plus de fidèles. En faisant des sorciers des êtres supérieurs à tous les autres. Seul Albus Dumbledore, autrefois son meilleur ami, est sans doute capable de l'arrêter. Mais pour y parvenir, celui-ci a besoin de son ancien élève, Norbert Dragonneau, qui a déjà su capturer Grindelwald. Si cette nouvelle aventure réunit Norbert, Tina, Queenie et Jacob, elle mettra à l'épreuve leur loyauté. Car nos héros devront affronter des dangers inédits dans un monde des sorciers de plus en plus divisé…

Tournage

Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald a été presque entièrement filmé aux studios Warner de Leavesden. Les studios accueillent le monde des sorciers depuis près de vingt ans. L’histoire reprend là où elle s’était arrêtée dans le film précédent. A New York, où, depuis son arrestation, Grindelwald est emprisonné dans une cellule située dans les profondeurs du MACUSA. L'abréviation de "Magical Congress of the United States of America" ou "Congrès magique des États-Unis d'Amérique" (COMEUDA). Toutefois, les sorciers européens sont impatients de faire payer ses crimes au Mage Noir et ce, sur leur propre sol… Sans s'apercevoir qu'ils accomplissent exactement son dessein. Grindelwald montre qu’il est bien plus puissant que ce qu’ils avaient pu imaginer et il parvient à exercer sa vengeance impitoyable sur ceux qui l’ont emprisonné.

Séquence : Evasion

La réalisation de la séquence de son évasion a mobilisé l’étroite collaboration de plusieurs départements. Comme les effets visuels, les effets spéciaux et les cascadeurs. Le superviseur effets visuels Christian Manz déclare : "L’évasion de Grindelwald a été un immense défi, car il y avait de nombreux éléments en mouvement. Nos personnages sont en train de survoler New York de nuit, malgré la pluie et le tonnerre. A bord d'un carrosse peint d’une laque noire brillante qui reflétait malheureusement tout ce qui se trouvait sur le plateau. Johnny Depp était à bord de cette embarcation, en train de se faire arroser et décoiffer par un vent terrible et il a parfaitement supporté tout ça sans jamais se plaindre".

Un cadran à trois axes

Le véhicule sur le plateau était monté sur un cardan à trois axes. Le cadran "nous a permis de faire de l’évasion un véritable tour de grand-huit totalement débridé. Si on peut dire, pendant que Grindelwald prend petit à petit le contrôle du monde des sorciers", raconte le superviseur effets spéciaux David Watkins.

Les balais volants.

"Mais histoire de compliquer encore un peu les choses, on a jouté des cavaliers enfourchant des balais. Car il est logique qu’il y ait une escorte de sécurité pour un prisonnier aussi dangereux", ajoute Manz. Pour les balais volants, la chef-cascadeuse Eunice Huthard a utilisé une plate-forme modernisée baptisée "diapason". Elle permet d'effectuer des mouvements encore plus réalistes qu’avec les engins précédemment utilisés.

Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald première Affiche

Poudlard

Le célèbre collège de sorcellerie a toujours dégagé une atmosphère d’intemporalité. Le chef décorateur Stuart Craig n'a donc pas eu besoin de l'aménager pour la période des années 1920 ou même pour une époque encore plus ancienne. Comme on le voit dans les flashbacks remontant à la scolarité de Norbert et de Leta. Même si leur allure générale n’a pas changé, la plupart des décors originaux n'ont pas été conservés. Il a fallu en reconstruire certains, notamment la salle de classe pour les cours de défense contre les forces du Mal de Dumbledore. Les extérieurs de Poudlard, comme certains intérieurs, ont été tournés dans l'ancestrale Lacock Abey, datant de 1229. Cette abbaye, située dans le Whiltshire en Angleterre, avait déjà été utilisée dans le même but pour les premiers films de la saga Harry Potter.

Paris

C'est pour retrouver Croyance que les différents personnages se rendent à Paris. Où Gellert Grindewald réunit ses forces du Mal dans la ville Lumière.
"Pourquoi Paris ?", s'interroge J. K. Rowling. "Dans le premier opus, on est en Amérique, où le monde des sorciers semble assez fermé. Pour ce nouveau chapitre, je cherchais à évoluer dans un univers où il y aurait une relation plus directe entre la magie et le quotidien. Et dans les années 1920, ce devait être Paris. J’ai également vécu à Paris et on a pu y retrouver la trace de certains de mes ancêtres, si bien que je ressens une proximité forte avec cette ville".

Reconstitution de Paris

Plutôt, que de filmer à Paris, les producteurs ont décidé de reconstituer Paris aux studios de Leavesden. Où il était possible de contrôler les événements, comme cela avait été le cas avec la ville de New York dans le premier opus. Stuart Craig et son équipe ont commencé par photographier différents quartiers de la capitale française pour leurs recherches. Afin d'obtenir des prises de vue que les équipes des effets visuels allaient pouvoir utiliser comme arrière-plans pour étendre la ville jusqu’à l’horizon. Remarque Craig. "On a demandé de l’aide à un documentaliste professionnel. Il a réuni d’importantes archives visuelles pour que notre Paris ressemble bien au Paris de 1927. Il a notamment déposé une suie noire sur les bâtiments. Cela résultait de la pollution de l'air liée au chauffage urbain au charbon très répandu à l'époque".

Les costumes

La chef-costumière Colleen Atwood, a particulièrement apprécié de pouvoir donner libre cours à son imagination tout en respectant une époque et le contexte du film. En créant les costumes des personnages récurrents. Colleen Atwood voulait refléter leur évolution depuis le précédent chapitre. L’un des défis les plus difficiles à relever a été de créer les tenues d’Albus Dumbledore. Le spectateur a forcément des attentes. Le personnage ne va pas porter avant longtemps les longues tuniques qui le caractérisent quand il devient directeur de Poudlard.

Depuis 30 ans, elle l'habille.

Depuis une trentaine d’années, Colleen Atwood habille Johnny Depp pour toutes sortes de personnages. "Le nom [de Grindelwald] a vraiment une connotation alpine et j’ai toujours aimé les costumes bavarois. J’ai dit à Johnny que j'avais une idée à lui proposer et il a été partant. On a un peu allongé le lederhose (culotte traditionnelle bavaroise), on l’a associé à des bottes montantes. On a fini avec une sorte de costume à la fois bavarois et Nouveau Romantique. Et personne ne porte un costume mieux que Johnny Depp", confie-t-elle.

Les créatures

Pickett, le petit Botruc à l’allure de brindille est de nouveau de la partie. Le Niffleur, semblable à un petit rongeur à fourrure pourvu d'un groin, est également présent. Comme pour le premier film, la confection des animaux a nécessité des mois de création de graphiques, de modèles et de tests d’animation. Tout cela pour déterminer l’apparence, le comportement, les mouvements, l’attitude et la personnalité de chaque créature.

Les créatures des livres aux films

J. K. Rowling s'est inspiré, pour plusieurs d'entre elles, de créatures de légende issues de différentes cultures. Comme le Zouwu chinois, le Kelpy écossais et le Matagot français. "Les descriptions de Jo dans le scénario comme dans le livre 'Les animaux fantastiques : vie et habitat' a été notre point de départ. À partir de là, les équipes des départements artistique et effets visuels ont eu des milliers d’idées en matière de graphisme. On en a progressivement éliminé certaines pour ne garder que celles qui nous plaisaient le plus", explique David Heyman.

Des marionnettes

Un ensemble de marionnettistes a permis aux acteurs comme aux techniciens de prendre physiquement la place des animaux. Ils ont été ensuite finalisés en postproduction grâce aux effets visuels. C’est Robin Guiver, le marionnettiste responsable des créatures qui a dirigé l’équipe. Les marionnettes étaient de tailles et matériaux divers selon la bête : par exemple, de petits sacs de billes ont été utilisés pour doubler le Niffleur et ses bébés. Et l’énorme Zouwu a nécessité pas moins de trois marionnettistes, l’un manipulant sa large tête sculptée tandis que les autres bougeaient son corps et sa queue de près de trois mètres de long qu’ils balançaient au bout d’une perche.

Conclusion du réalisateur

Le réalisateur conclut par ces mots : "C'est un véritable honneur de travailler sur ces films. Ils réunissent un très grand nombre d'artistes extrêmement doués, issus de domaines différents. Tous unissent leurs efforts pour créer une œuvre unique destinée à amuser et à émouvoir le spectateur".

Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald
Merci de partager....

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses aux fils de discussion
0 Suiveurs
 
La plupart des commentaires ont réagi
Le fil de commentaires le plus chaud
1 Auteurs de commentaires
kiki Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Plus récent Plus ancien Plus voté
Me notifier des
kiki
Editeur
kiki

Bonjour Wolfneo, Je commence la semaine avec cet article que j'ai adoré lire sur le film Les Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald par David Yates. J'ai tellement aimé le premier film sorti en 2016, j'avais hâte de découvrir cette suite, alors merci à toi pour cet excellent article, avec les bandes-annonces qui annoncent déjà un film formidable, avec des effets spéciaux comme je les aime. Merci aussi pour les photos que j'ai pris tant de plaisir à regarder, tout comme les affiches des Personnages, tout est d'une telle qualité. Bien sûr, comme pour chaque article, j'apprécie énormément… Lire la suite »