Chasseuse de Géants Affiche France

Chasseuse de Géants

Titre Original I Kill Giants
Date de sortie 06 juin 2018 en VODDurée 1h 42min
Réalisé par Anders Walter
Avec Zoe Saldana, Madison Wolfe, Imogen Poots, Sydney Wade, Rory Jackson,Jennifer Ehle, Noel Clarke, Art Parkinson, Ciara O'Callaghan, Don Wycherley, Ben Carolan
Genre Drame, Fantastique, ThrillerNationalité Américain

Synopsis

Barbara est une adolescente solitaire différente des autres, et en conflit permanent avec son entourage. Ses journées au collège sont rythmées par les allers-retours entre le bureau du proviseur et la psychologue. Aux sources de l’inquiétude des adultes qui veillent sur elle, il y a son obsession pour les Géants, des créatures fantastiques venues d’un autre monde pour semer le chaos. Armée de son Marteau légendaire, Barbara s’embarque dans un combat épique pour les empêcher d’envahir le monde…

Pour regarder la bande-annonce VF Chasseuse de Géants

Photos

Site Officiel Lonesome Bear
Facebook The Jokers
Twitter The Jokers

Informations

Ils avaient pensé à l'actrice Halle Berry pour le rôle de Mme Mollé. Certaines personnes l'ont jugé par assez rentable pour le film.
C'est à la station belge de Hombourg, qu'ils ont tourné les scènes du train. Avec la permission de la compagnie du musée du wagon.
Ce sera la troisième apparition de Zoe Saldana dans une adaptation de bande dessinée. Après The Losers (2010) et Les gardiens de la galaxie (2014). La jeune actrice Madison Wolfe a joué dans Conjuring 2 : Le Cas Enfield (2016), le rôle principal Janet Hodgson. Imogen Poots a dans sa filmographie les films 28 semaines plus tard (2007), Need for Speed (2014) et Green Room (2016).

Adaptation du comics I Kill Giants

Pépite visionnaire publiée chez Image Comics en 2008, I Kill Giants est né de l’esprit de Joe Kelly (X-Men, Spider-Man, Four Eyes...) et des mains de J.M Ken Niimura (Zero, Henshin…).
10 ans après sa sortie aux Etats-Unis, I Kill Giants sortira pour la première fois en intégralité en français via HiComics. Faisant mentir les standards du marché de la BD indépendante de l’époque (à savoir qu’un one-shot en noir & blanc constituait un double suicide commercial). I Kill Giants est immédiatement devenu un succès commercial. Avec de bonnes critiques et il est resté depuis un formidable objet d’étude, dans les écoles notamment. A mi-chemin entre la fable et le drame, entre l’onirisme le plus pur et la difficile réalité. L’histoire convient à tous les publics et à tous les âges. Malgré une forte tendance à devenir un classique instantané auprès d’un public adolescent.

Chris Columbus, de fan de la BD à producteur du film.

"Il y a quelques années de ça, je me suis rendu au magasin de BD de mon quartier, un endroit qui s’appelle Comix Experience, à San Francisco. Je farfouillais dans les rayons, feuilletant les BD qui me paraissaient valoir le coup d’oeil…
De nos jours, lorsque je cherche une BD, la moitié du temps, je découvre que le dessinateur de l’intérieur de la BD est différent de celui de la couverture. Sans compter que les dessins semblent souvent sans âme, comme si les personnages étaient dessinés par une machine. Mais tout ça a changé lorsque j’ai découvert I Kill Giants.
"

"Je l’ai ouvert, et non seulement les dessins respectaient la promesse faite sur la couverture, mais l’écriture était également magnifique. A la fois précise, amusante et complexe. Quand j’ai refermé la BD, j’ai ressenti le même genre d’émotions que lorsque j’avais découvert E.T. au cinéma. C’était une expérience bouleversante, vraie et honnête, mais avec un coeur sombre. Sombre et magique.
Joe Kelly a écrit une histoire profondément intelligente à propos d’une enfant utilisant son imaginaire pour surmonter un quotidien difficile. Les dessins de J.M. Ken Niimura ne ressemblent à rien de ce que j’ai pu voir dans cette industrie.
".

Anders Walter, le réalisateur

Anders Walter est un réalisateur et scénariste oscarisé. En 2014, pour Helium, il a reçu l’Oscar du meilleur court-métrage. Tandis que son court-métrage précédent, 9 Meters, faisait partie des nominés aux Oscar en 2013. A l’origine illustrateur pour DDB Needham au Danemark. Anders Walter a étudié à l’École d’Arts Visuels de New York. Durant sa carrière, il a réalisé plus d’une vingtaine de clip musicaux pour des artistes danois.
Anders Walter est à la fois membre de l’Académie des Arts et des Sciences du Cinéma et de la Danish Film Academy. Chasseuse de Géants est son premier long-métrage.

Un travail conjoint

Joe Kelly a écrit le scénario de Chasseuse de Géants. Dès le début ils se sont très bien entendus, et ils se sont mis d’accord sur le fait qu’il écrirait le scénario et qu'Anders Walter réaliserait. Il y aurait un échange d'idées constamment, mais sans trop interférer dans le travail de l’autre. Sur le scénario, le réalisateur a surtout insisté pour que l’on arrive à réduire les 127 pages d’origine, pour arriver à quelque chose de plus resserré. Mais tout cela s’est vraiment fait dans la discussion. Personne n’a rien imposé.

Le Titan

"Les demandes pour la création du Titan étaient variées, mais la principale et la plus difficile était de respecter la bande dessinée créée par Joe Kelly et Ken Niimura. C’était aussi compliqué, car nous étions très attachés à l’œuvre originale, et qu’il fallait adapter le design afin qu’il s’intègre à la réalité du film, ainsi qu’au budget. Au fil des discussions avec Anders, nous imaginions d’où il venait, de quoi il était composé, son histoire…

Au fur et à mesure, nous avons commencé à construire son aspect autour de la vie aquatique. Il est ainsi devenu un être marin mi-humain mi-animal, endormi dans les profondeurs. La pression de l’eau, la roche, les sédiments et les coraux l’ayant progressivement transformé et recouvert. L’asymétrie était importante : un corps puissant d’un côté et atrophié de l’autre, un visage cassé, dur et recouvert de roches d’un côté, et doux de l’autre. Finalement un personnage qui reflétait ce qui se passe autant dans le background que dans la ligne conductrice de l’histoire.".

Le Tree Giant

Pour le Tree Giant, nous cherchions une forme à peine reconnaissable. Que nous puissions lire autant comme un être bipède que quelque chose engendré par la nature, arraché du sol. Quelque chose d’imposant et lourd. J’en suis venu à cette forme déstructurée composée de racines, branches et troncs s’entremêlant à tous les niveaux.

Le Tree Giant devait à l’origine être fabriqué en "costume et prothèses" pour un acteur/acrobate. Suffisamment fort et habile pour pouvoir supporter le poids de toute la structure. Le personnage devait faire au moins 5 mètres. Cela imposait des choix techniques et artistiques auxquels penser dès le concept, en plus des techniques de caméra. Cela impliquait par exemple des sortes de chaussures compensées ou échasses pour surélever l’acteur suffisamment, des prothèses au-dessus de la tête, des extensions pour pouvoir manipuler les bras de la créature, etc. Le tout recouvert par les structures et prothèses de racines, de branches et de troncs. Quelque chose de très lourd au final.

Tout cela était trop compliqué dans la réalité. La fabrication a finalement mené à une sculpture qui devait être animée à la main à travers une caméra à haute vitesse pour faire ressentir la taille de la créature. Cette sculpture, fabriquée par Eric De Wulf était magnifique. Et au final, la créature a été recréée en VFX, modélisée, animée et filmée par ce médium. Le travail sur le Tree Giant a amené énormément de création à toutes les étapes, et de choix qui ont évolué tout au long du processus du film !

Les Harbingers

"Pour les Harbingers, des concepts avaient été créés en amont bien avant que j’arrive sur le projet, et mon rôle était autant de m’en inspirer que de créer des nouvelles idées.
Les Harbingers sont des personnages reflétant la mort, mais aussi tellement d’autres choses. Nous avons gardé une forme "classique" de la mort, la capuche, des vêtements et capes en lambeaux, mais aussi un mélange assez dérangeant d’insecte, de squelettes divers de corps humains, d’oiseaux, de squelettes inversés, des masques, etc.

Ils devaient vraiment être perturbants sans être pour autant d’une horreur insupportable.. Comme pour le Tree Giant, les Harbingers devaient être « portés » par des acteurs/acrobates, et ce choix est resté. Ils devaient faire 2 mètres 50 devant la caméra. Ainsi, dès le concept, j’ai essayé de mixer technique et artistique. En utilisant l’idée des insectes, de créer des sortes de pattes qui pourraient aussi être fabriquées comme des échasses plus ou moins complexes aux jambes des acteurs. Et comme pour le Tree Giant, des extensions devaient partir au-dessus du corps des acteurs. Certaines extensions pouvant être tenues par un bras de l’acteur, d’autres tenues par des structures posées sur les épaules, etc.."

Chasseuse de Géants, film fantastique avec Zoe Saldana, Madison Wolfe
Si cela vous plaît, merci de partager....
Étiqueté avec :                                                    

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses aux fils de discussion
0 Suiveurs
 
La plupart des commentaires ont réagi
Le fil de commentaires le plus chaud
1 Auteurs de commentaires
kiki Recent comment authors

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Souscrire  
Plus récent Plus ancien Plus voté
Me notifier des
kiki
Editeur
kiki

Bonjour Wolfneo, Voilà, je commence la semaine avec cet article sur ce film Chasseuse de Géants un film fantastique d'Anders Walter. Ton article est vraiment parfait, merci pour la bande-annonce, j'ai adoré tout comme toutes ces photos qui sont toujours de très belles qualités, l'affiche et le synopsis du film. Et bien sûr, comme à chaque fois, ceux sont tous les renseignements que tu partages avec nous, avec ta rubrique Informations, c'est incroyable tout ce que l'on apprend grâce à toi. C'est très bien que l'actrice Zoe Saldana a été choisie pour le rôle de Mme Mollé, elle est parfaite… Lire la suite »