Ghost in the Shell - Affiche Finale

Ghost in the Shell

Titre Original
Date de sortie 29 mars 2017Durée 1h 46min
Réalisé par Rupert Sanders
Avec Scarlett Johansson, Pilou Asbæk, Takeshi Kitano, Juliette Binoche, Michael Pitt, Chin Han, Danusia Samal, Lasarus Ratuere, Yutaka Izumihara, Tawanda Manyimo, Kaori Momoi, Rila Fukushima
Genre Action, Crime, Drame, Mystère, Science-Fiction, ThrillerNationalité Américain

Synopsis

Dans un futur proche, Le Major (Scarlett Johansson) est unique en son genre: humaine sauvée d’un terrible accident, son corps aux capacités cybernétiques lui permet de lutter contre les plus dangereux criminels. Face à une menace d’un nouveau genre qui permet de pirater et de contrôler les esprits, Le Major est la seule à pouvoir la combattre. Alors qu’elle s’apprête à affronter ce nouvel ennemi, elle découvre qu’on lui a menti : sa vie n’a pas été sauvée, on lui a volé. Rien ne l’arrêtera pour comprendre son passé, trouver les responsables et les empêcher de recommencer avec d’autres.

Pour regarder La 2e Bande-Annonce VF Ghost in the Shell

Pour regarder La Bande-Annonce Finale VF Ghost in the Shell

Pour regarder 5 minutes du film VF Ghost in the Shell

Photos

Site Officiel
Facebook
Twitter
Tumblr

Informations

Noté PG-13 pour des séquences intenses de violence, contenu suggestif et quelques images perturbantes. Ghost in the Shell est basé sur le manga et l'animation du même nom, créé par Masamune Shirow. Pour le dub (style de reggae entièrement basé sur les truquages électroniques et les effets de chambre d'écho) japonais du film, les acteurs des voix originales de Ghost in the Shell (1995) - Atsuko Tanaka (le Major), Akio Ôtsuka (Batou) et Kôichi Yamadera (Togusa) - reprendre leurs rôles.

Le méchant du film est Hideo Kuze (un cyborg terroriste), mais intègre des éléments du personnage Le Rieur "Laughing Man" (un hacker qui se promène dans un parka). Ghost in the Shell a été tourné à Wellington, Nouvelle-Zélande.
Avant que ce soit Scarlet Johansson qui prête ses traits au personnage Le Major, c'est l'actrice Margot Robbie qui avait été choisie, mais elle préféra le personnage Harley Quinn du film Suicide Squad, elle déclina alors l'offre. Le Major Motoko Kusunagi a été rebaptisé Major Mira Killian dans ce film, pour faire appel à un plus large public de manga non-japonais.

La production de ce film a suscité la controverse sur le choix du rôle principal du major Motoko Kusanagi (un personnage japonais dans la source originale et les adaptations précédentes) en blanc, avec le rôle de Scarlett Johansson. Les protestations en ligne contre le blanchiment d'Hollywood ont éclaté en avril 2016 quand Paramount Pictures a publié la première image promotionnelle de Scarlett Johansson en costume. La colère envers son casting a été exacerbée par les rapports que Lola VFX, la compagnie derrière les effets de vieillissement du personnage dans L'étrange histoire de Benjamin Button (2008), a été commandé pour gérer des essais sur les effets visuels pour faire des acteurs blancs asiatiques. Les résultats auraient été rejetés immédiatement après leur examen.
Une pétition de Care2 contre le casting du film intitulé "DreamWorks: Stop Whitewashing Asian Characters!" A reçu plus de 105 114 signatures.

Touchstone Pictures était, à l'origine, impliqué dans le projet, mais après l’expiration de son contrat avec Dreamworks, Paramount a repris les droits de distribution.
Le titre du film (et son matériel de base) est un jeu sur "Ghost in the machine", un concept en philosophie d'abord utilisé par Arthur Koestler dans son livre de 1967 du même nom. Il y conteste la dualité cartésienne corps-esprit de l'esprit humain, qui voyait traditionnellement le corps humain comme une sorte de machine complexe avec l'âme ou l'esprit qui la contrôlait.
Trois des membres du casting ont également pris part à Game of Thrones (2011). Cela inclut Pilou Asbæk, Joseph Naufahu et Rila Fukushima.

Scarlett Johansson a travaillé sur ce film entre Captain America: Civil War (2016) et Avengers: Infinity War (2018).
Il s'agit de la quatrième bande dessinée remis en film ou en série pour Rila Fukushima, après Wolverine: Le combat de l'immortel (2013) (Yukio), Arrow (2012) (Katana) et Terra Formars (2016) (Sakakibara).
La Geisha qui figure dans beaucoup de bande-annonces du film, porte des masques qui font toute la tête en entier, créés par l'atelier de Weta, modelé sur l'actrice japonaise Rila Fukushima. Même l'ouverture ou "l'explosion" des têtes de Geisha ont été manipulées mécaniquement plutôt que par l'utilisation de CGI.
Scarlett Johansson, pour la 3e fois joue le rôle d'une femme améliorée, Après Natasha Romanoff (Veuve Noire/Black Widow) qui a reçu une formation de combat par les Russes à un jeune âge dans l'univers cinématique de Marvel, et Lucy comme le titre du personnage du film, où elle reçoit par accident, un médicament, lui donnant plus de contrôle sur son cerveau.
La version Manga est plus explicite, plus démonstrative, j'ai l'impression que Scarlett Johansson a une combinaison, à la différence de la version manga, où on peut voir tous les atouts féminin du personnage.

Ghost in the Shell, le manga de Masamune Shirow, en film avec Scarlett Johansson
Si cela vous plaît, merci de partager....

Poster un Commentaire

1 Commentaire Sur "Ghost in the Shell, le manga de Masamune Shirow, en film avec Scarlett Johansson"

Notifier des
avatar
Trier par:   Plus récent | Plus ancien | Plus voté
kiki
Editeur
Bonjour Wolfneo, Voilà, j'ai bien relu cet article qui m'a beaucoup intéressé, surtout ta rubrique Informations qui m'a permise de mieux comprendre ce film basé sur un Manga que moi, je ne connaissais pas, et de ce fait, j'ai été voir des vidéos, des photos de ce manga, et je trouve que Scarlett Johansson est parfaite pour le rôle Le Major, je ne comprends même pas pourquoi il y a eu cette controverse, on sait que bien souvent les mangas ont souvent un visage plus occidental que japonais, quoiqu'il en soit, pour moi Scarlett est parfaite pour le rôle et… Lire la suite »
wpDiscuz