Happy Birthdead 2 You Affiche France

Happy Birthdead 2 You

Titre Original Happy Death Day 2U
Date de sortie 13 février 2019Durée 1h 40min
Réalisé par Christopher Landon
Avec Jessica Rothe, Israel Broussard, Ruby Modine, Rachel Matthews, Suraj Sharma, Sarah Yarkin, Charles Aitken, Phi Vu, Caleb Spillyards, Laura Clifton
Genre Horreur, Épouvante, Mystère, ThrillerNationalité Américain

Synopsis

Classé PG-13 pour la violence/terreur, contenu sexuel, langage grossier, certaines drogues et nudité partielle. 

Alors que Tree Gelbman pensait s’être définitivement débarrassée de celle qui voulait sa mort et qu’elle file le parfait amour avec Carter, elle se retrouve projetée dans une dimension parallèle à notre monde. Elle doit désormais affronter des fantômes de son passé et de nouveaux ennemis…

Pour regarder la bande-annonce VF Happy Birthdead 2 You

Photos

Liens

Site Officiel
Facebook
Twitter

Informations

Jessica Rothe retrouve le rôle principal de Happy Birthdead 2 You. La suite du film Happy Birthdead (2017) produit par Blumhouse, qui était une succession de rebondissements absurdes et comiques.
Jason Blum est de retour à la production, et Christopher Landon revient à l’écriture et à la réalisation de ce nouveau chapitre. Les producteurs exécutifs Angela Mancuso et John Baldecci sont rejoints par Samson Mucke. Christopher Landon revient à ses amours de jeunesse, notamment Retour vers le futur (1985). Ce film est la sixième collaboration entre Christopher Landon et Jason Blum.

Une scène d'horreur comme un gag.

Pour Christopher Landon, il était essentiel de ne pas tomber dans le piège qu’on retrouve dans beaucoup de films reposant sur le mélange des genres. Selon le réalisateur : "La façon dont on prépare une scène d’horreur ressemble beaucoup à la manière dont on prépare un gag. Si vous arrivez à trouver un rythme qui vous permet de faire peur puis de faire rire, et de continuer à alterner entre les deux, le public va passer un bon moment".

Jessica Rothe

Jessica Rothe reprend son, rôle de Tree Geldman, elle raconte : "J’ai l’impression de n’avoir jamais quitté ce rôle. C’est génial comme impression. Je n’avais jamais eu l’occasion de reprendre un rôle ou un personnage. Au début, c’était un peu intimidant, car je me demandais si je jouais de manière suffisamment convaincante et si je faisais bien ce qu’aurait fait Tree. Mais dans l’ensemble, j’ai l’impression de ne jamais être partie". Elle adore les cascades hallucinantes et la créativité dont fait preuve l’équipe de tournage pour les mettre en oeuvre. L’actrice est la première à tirer son chapeau aux cascadeurs, qui sont aussi courageux que les personnages qu’ils doublent. "La cascadeuse qui me double est fantastique : elle a fait une chute libre sur neuf étages après avoir sauté du toit d’un immeuble. Elle est incroyablement courageuse".

A la Saint Valentin

La première sortie mondiale du film devait avoir lieu le jour de la Saint-Valentin. Mais aux États-Unis, en raison d'une tragédie récente, la première du film a été reportée à la veille, le 13 février 2019.
Le jour de la Saint-Valentin en 2018, a été assombri, par la 18e fusillade à être perpétrée dans une école américaine. Au moins 17 personnes sont mortes sous les balles d’un tireur Nikolas Cruz, qui a semé la panique à l’école secondaire Marjory-Stoneman-Douglas, dans la ville de Parkland. (Floride).

La cause de la boucle temporelle

Christopher Landon a fait appel à Bill Boes pour mettre au point un univers visuel unique pour le film. Le chef décorateur explique pourquoi il était très enthousiaste à l’idée de rejoindre ce projet à la croisée des genres : "Chris sait ce dont il a besoin pour raconter l’histoire, et il est toujours ouvert à ce qu’on réinterprète ses idées. Ce qui est génial dans ce film, c’est que les spectateurs découvrent ce qui a provoqué la faille temporelle du premier film. Chris a eu l’idée d’une expérience scientifique d’étudiant qui a dérapé, provoquant ce changement. La machine SISSY a été imaginée et construite en laboratoire par quelques étudiants en physique quantique, qui ont ainsi ouvert par erreur une faille temporelle".

L'art de la création

Pour créer l’esthétique de la suite, l’auteur et réalisateur Christopher Landon s’est appuyé sur ses collaborateurs du premier film. Et a engagé d’autres techniciens, afin de rester fidèle à l’esprit de l’original. Il était néanmoins essentiel de créer une esthétique et une narration inédites pour Happy Birthdead 2 You. Pour y parvenir, l’équipe a de nouveau investi Loyola University, à la Nouvelle-Orléans, qui sert de décor principal au film.
Le directeur de la photographie Toby Oliver, le superviseur des effets visuels Oliver Taylor et le compositeur Bear McCreary. Ils étaient là pour donner les grandes directions et apporter leur soutien à leurs nouveaux collègues. Le chef décorateur Bill Boes, le monteur Ben Baudhuin et la costumière Whitney Anne Adams.

Un aspect scientifique

En réalité, SISSY s’inspire de véritables recherches en physique quantique. Que les auteurs du film ont découvert par hasard. Ils ont ensuite créé un décor assez impressionnant, qui se retrouve au coeur de l’intrigue : "On a ajouté un grand nombre de câbles, de vis, de lentilles et de dissipateurs thermiques", énumère Bill Boes. "Chris savait exactement ce qu’il voulait, mais il aimait bien qu’on fasse aussi des propositions. On est parti sur une armature sur laquelle la machine était vissée. Cela nous a permis de la placer à une hauteur adéquate pour les personnages. Puis, on a mis l’ensemble sur roues, et Chris l’a surnommée 'le Roller-SISSY'".

Effet miroir

Le laboratoire de physique vient d’un rêve que Bill Boes a fait quand il commençait à créer les décors du film. "Après avoir lu le scénario, j’ai rêvé pendant la nuit de miroirs et de reflets", se souvient-il. "J’ai eu envie de mettre des miroirs sur le plateau. Pendant un passage digne d’une école d’art, le miroir offre des reflets qui représentent des univers multiples. Ces images dédoublées deviennent des métaphores visuelles des personnages. Chris a tellement aimé l’idée des miroirs qu’on a ajouté une scène où les étudiants font exploser un miroir, ce qui fait voler leur univers en éclat… Voilà une conclusion spectaculaire !"

Attention Danger

Une des scènes clés du film se déroule dans le laboratoire de Ryan. Lorsque SISSY, le générateur d’énergie quantique, est sur le point d’exploser. Toby Oliver raconte comment son équipe a géré ces journées de tournage : "Pour les prises de vues ultra-ralenties à l’aide de la caméra Phantom. Où on voit tous les acteurs se faire projeter dans les airs après l’explosion qui a renvoyé Tree dans sa dimension. J’ai dû placer et me servir d’éclairages très puissants sur le plateau pour obtenir une exposition suffisante à 950 images par seconde. Le plus dur a été de faire rentrer suffisamment de gros projecteurs 20K sur le tournage. Il faisait très chaud, mais grâce à l’aide des effets visuels, le résultat final est époustouflant".

Les effets spéciaux

Les superviseurs effets visuels d'Ingenuity Studios, Oliver Taylor et Kimberly Murphy. Ils ont collaboré étroitement avec les équipes de décoration et de tournage pour enrichir encore les effets visuels dans ce deuxième opus. Qu’il s’agisse des moments où Tree panique ou de ceux où elle se réveille après son meurtre, tout est beaucoup plus fort. Grâce au premier film qui sert de référence et d’inspiration, la suite a un impact beaucoup plus fort.
Pour Oliver Taylor, l’un des plus grands défis en matière d’effets visuels consistait à faire en sorte que les images transmettent des informations essentielles à la compréhension du récit. "Il y avait beaucoup d’images qui devaient être de grande qualité pour souligner des aspects très précis de l’histoire", raconte-t-il. "Si ça ne marchait pas, il était certain que le film dans son ensemble allait en pâtir".

Pas si haut

Heureusement, la scène tristement célèbre du clocher, issue du premier film, joue un rôle clé dans Happy Birthdead 2 You. Au départ, cette scène a suscité le débat : la référence au premier opus, valait-elle la peine qu’on dépense de l’argent pour reconstruire la tour ? Oliver Taylor raconte comment les choses se sont passées : "Nous avions construit la tour de
manière infographique pour
Happy Birthdead. Nous avons donc pu tourner la suite dans un décor virtuel, pour un coût bien moindre que si nous avions dû reconstruire un vrai décor. Ce genre de situation où les effets visuels permettent à un réalisateur de faire quelque chose qu’il n’aurait pas pu faire en temps normal, c’est une des plus belles contributions que l’on peut apporter à un projet".

Happy Birthdead 2 You, la mort revient frapper en 2019
Merci de partager....

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
La plupart des commentaires ont réagi
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs de commentaires
kiki Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
kiki
Editeur
kiki

Bonjour Wolfneo, Je commence ma semaine avec la lecture de cet article sur Happy Birthdead 2 You par Christopher Landon. Merci pour le synopsis de ce film, la bande-annonce, les photos qui sont toujours d'une belle qualité et bien sûr pour ta rubrique Informations, que j'apprécie tant à chaque fois. Ce qui est dingue dans ce film, c'est qu'il s'agit d'un film d'horreur, mais on rit beaucoup, et je comprends que Christopher Landon déclare "La façon dont on prépare une scène d’horreur ressemble beaucoup à la manière dont on prépare un gag". C'est un vrai plaisir de retrouver Jessica Rothe… Lire la suite »