La Malédiction de la Dame Blanche Affiche France

La Malédiction de la Dame blanche

Titre Original The Curse of La Llorona
Date de sortie 17 avril 2019Durée 1h 33min
Réalisé par Michael Chaves
Avec Linda Cardellini, Raymond Cruz, Patricia Velasquez, Marisol Ramirez, Sean Patrick Thomas, Jaynee-Lynne Kinchen, Roman Christou, Tony Amendola, Madeleine McGraw
Genre Epouvante, Horreur, ThrillerNationalité Américain

La Llorona - Synopsis

La Dame Blanche. La Pleureuse. Spectre terrifiant, pris en étau entre le paradis et l'enfer, piégé par un terrible destin dont elle est elle-même l'artisan. La seule évocation de son nom sème la terreur dans le monde depuis des siècles.
Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de folle jalousie, puis, dévastée par le chagrin, elle s'est jetée dans le fleuve déchaîné.
Désormais, ses larmes sont devenues éternelles. Elles sont même mortelles et tous ceux qui entendent ses appels sinistres la nuit sont maudits. Tapie dans l'ombre, la Dame Blanche s'attaque aux enfants, cherchant désespérément à remplacer les siens. Au fil des siècles, elle est devenue de plus en plus prédatrice… et ses méthodes de plus en plus terrifiantes.

La Dame Blanche - Synopsis

Los Angeles, années 1970. La Dame Blanche hante la nuit… et les enfants.
Ignorant les avertissements d'une mère soupçonnée de violence sur mineurs, une assistante sociale et ses enfants sont projetés dans un monde surnaturel des plus effrayants. Pour espérer survivre à la fureur mortelle de la Dame blanche, leur seul recours est un prêtre désabusé et ses pratiques mystiques destinées à repousser les forces du mal… à la frontière où la peur et la foi se rencontrent…
Méfiez-vous de ses pleurs glaçants… Elle est prête à tout pour vous entraîner vers les ténèbres.
Car sa douleur ne connaît pas de répit – son âme tourmentée n'a pas droit au repos.
Et il n'existe aucun moyen d'échapper à la malédiction de la Dame blanche.

Pour regarder la bande-annonce VF La Malédiction de la dame Blanche

Pour regarder La Malédiction de la Dame Blanche - 360° Vidéo Expérience

Liens

Site Officiel
Facebook
Twitter

Informations

La malédiction de la Dame Blanche a été produite par New Line Cinema et James Wan. Le film met en scène le mythe latino-américain terrifiant de "la Llorona", autrement dit de la Pleureuse. Il s'agit du premier long-métrage de Michael Chaves, réalisateur audacieux du court-métrage primé The Maiden (2016). Avec Linda Cardelini (Urgences, Scooby-Doo), Patricia Velásquez (La momie, Le retour de la Momie, Profession profiler). L'acteur Tony Amendola (Stargate SG-1, Continuum) reprend son rôle du Père Perez du film Annabelle (2014). Raymond Cruz (The Closer : L.A. enquêtes prioritaires, Major Crimes), John Marshall Jones (John Doe, Les Ailes de l'enfer). Sean Patrick Thomas (Babershop 1&2, The Fountain, Halloween : Resurrection), Sierra Heuermann (Ouija).

Le mythe

Figure emblématique du folklore latino-américain. La Dame Blanche a noyé ses propres enfants quand elle était en vie et traque désormais inlassablement ceux des autres pour les remplacer. Autant dire qu'elle a hanté les cauchemars de plusieurs générations de bambins et marqué le continent américain d'une empreinte indélébile. Tandis que la Dame Blanche a nourri d'innombrables récits à travers les siècles. Son histoire n'a cessé de s'enrichir. Et même si celle-ci varie en fonction des époques et des traditions locales, une constante demeure : elle terrorise tous ceux qui entendent sa voix !

Mot de James Wan

"La première fois que je suis arrivé aux États-Unis, on n'arrêtait pas de me parler de la légende de la Dame Blanche", remarque le producteur James Wan. "Quand on voit mes films, on se doute que j'adore les histoires de fantômes, ce qui est vrai. Mais la Dame Blanche dépasse largement ce registre. Elle vous glace les sangs et réveille des peurs en vous que vous ne soupçonniez même pas. On comprend pourquoi elle fait à ce point partie de la vie de ceux qui connaissent son existence. Son histoire m'a obsédé et je me suis dit qu'elle pourrait être un formidable personnage de film d'horreur".

Les mots des actrices et acteurs

La comédienne Patricia Velasquez, elle, s'est inspirée de sa propre enfance. "J'ai grandi entre le Mexique et le Venezuela. Cette histoire a bercé mon enfance", se souvient-elle. "Quand on était petits, on nous répétait sans cesse qu'il fallait être sage. Sinon, la Dame Blanche viendrait nous chercher. Du coup, on était très sages et on y croyait dur comme fer".
"Le plus terrifiant dans cette histoire. C'est qu'on a le sentiment qu'elle pourrait se passer dans la réalité", ajoute Raymond Cruz. "On peut s'en servir pour terroriser ses amis ou obliger ses enfants à rester tranquilles, mais des gamins ont vraiment disparu…".
Linda Cardellini reprend : "Qu'on y croie ou pas, il y a quelque chose dans cette histoire qui ne peut vous laisser indifférent, qui que l'on soit et quel que soit l'âge auquel on y est confronté".

Purification spirituelle

Pour respecter les traditions qui ont inspiré le film et afin d'éviter de prendre le moindre risque la production. En amont du tournage, a fait venir un prêtre et un guérisseur pour garantir à l'équipe la plus grande protection spirituelle.
Après la bénédiction du prêtre, le guérisseur a organisé une cérémonie de purification spirituelle. En se servant de la fumée dégagée par de la sauge en train de brûler afin de débarrasser le plateau et de tous ceux y travaillant des énergies négatives. "C'était ma première cérémonie de purification", reconnaît Chaves, "Et cela a été une leçon d'humilité. On a tous senti une grande force qui émanait de ce rituel. C'est devenu un moment de grande méditation qui nous a tous touchés".

Le tournage

La Malédiction de la Dame Blanche a été entièrement tournée en décors réels, à Los Angeles et dans ses environs. La maison d'Anna, notamment, a été dénichée dans le quartier de West Adams. Plusieurs décors intérieurs et extérieurs ont été construits dans un espace polyvalent à proximité.
Pour évoquer l'atmosphère empreinte de nostalgie de 1973. Chaves s'est entouré du directeur de la photo Michael Burgess, de la chef-décoratrice Melanie Jones et de la chef-costumière Megan Spatz. "Un film est le fruit d'un vrai travail d'équipe, si bien que je tenais à donner à chacun de mes chefs de poste autant de liberté artistique que possible", relate le réalisateur. "Je me disais que plus on leur laissait de marge de manœuvre, meilleur était le résultat. Et ils se sont tous surpassés".

La maison d'Anna

Melanie Jones avait repéré une maison victorienne de deux étages dans le quartier de West Adams qui correspondait aux critères de la production. Malgré la présence d'étudiants qui occupaient le premier étage tout au long du tournage. Mais la maison devait aussi susciter la terreur. Les talents conjugués de Michael Burgess et Melanie Jones ont achevé d'obtenir l'effet recherché. Une impression sans doute renforcée par la sensation que la maison était hantée. "Le propriétaire pensait qu'il y avait là une présence et, vers la fin du tournage, toute l'équipe ou presque en était convaincue", raconte le réalisateur. "Il s'est, en effet, passé d'étranges incidents : certains ont entendu des chuchotements, d'autres ont vu des objets bouger. Et même si j'étais le plus incrédule, j'ai fini par reconnaître, moi aussi, qu'il y avait sans doute une force dans l'ombre !"

Le guérisseur Rafael Olivera

Raymond Cruz a utilisé plusieurs accessoires personnels pour camper le guérisseur. A l'instar d'un bracelet en tourmaline noire qu'il avait acheté pour se protéger contre les esprits maléfiques. Et il se trouve qu'il en a eu besoin. "On tournait le premier affrontement de Rafael avec la Dame Blanche, quand on découvre son allure spectaculaire", se remémore le comédien. "Tout à coup, le bracelet a volé en éclats. Il y avait des perles partout. Que se passait-il donc ? On s'est tous précipités pour ramasser les perles et… Trois d'entre elles avaient été coupées en deux. Il s'agissait d'un bracelet de bonne qualité et les perles étaient très dures. Je ne l'avais pas touché et il ne s'était pas accroché à mes vêtements. Cela avait été provoqué par la force présente dans la maison".

Les rituels

La production s'est abondamment documentée sur l'art des guérisseurs – le "curanderismo" – qui joue un rôle décisif dans la bataille. Selon le réalisateur, originaire de Los Angeles, les nombreux guérisseurs qui lui ont ouvert leurs portes. Ils lui ont révélé un pan essentiel de la culture de ses ancêtres qu'il ne soupçonnait pas. "Quand on vit à Los Angeles, on est entouré de 'curanderos' – de guérisseurs", dit-il. "Tous ceux avec qui on s'est entretenu ont été très généreux et ils nous ont parlé de leurs origines, de leurs croyances et de ce qu'ils avaient vécu. On leur a même demandé comment ils s'y prendraient, eux, face à la Dame Blanche. Ils ont inspiré Raymond dans son jeu et lui ont permis de mieux cerner le personnage de Rafael". Cruz, s'est immergé dans ce monde, n'a pas eu le sentiment de perdre son temps.

La dame Blanche

Marisol Ramirez avait fait une lecture pour le rôle finalement campé par Patricia Velasquez. Mais, après un deuxième visionnage, il était évident qu'elle était faite pour être la Dame Blanche.
Le jeu de Marisol Ramirez a, bien entendu, été essentiel dans la création du monstre. Le rituel, d'une durée de trois heures, consistant à appliquer puis à retirer le maquillage fait par Gage Munster. Puis les fausses dents, les mains, les extensions capillaires, le gel, l'eau et les lentilles de contact était "intense, excitant et formidablement évocateur", selon elle.
La première journée de tournage, se passa dans un quartier majoritaire Latino. Un petit garçon échappa à la vigilance de sa mère, il traversa la rue sans voir les voitures qui arrivaient. Marisol Ramirez se précipita pour sauver ce garçon, était habillée en la Dame Blanche. Le gamin s'est mis à crier : "La Dame Blanche !".

La Malédiction de la Dame blanche, par les producteurs de Conjuring
Merci de partager....

Poster un Commentaire

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S'abonner  
Notifier de