Pierre Lapin Affiche France

Pierre Lapin

Titre Original Peter Rabbit
Date de sortie 04 avril 2018Durée 1h 35min
Réalisé par Will Gluck
Avec les voix françaises de Philippe Lacheau, Julien Arruti, Élodie Fontan Avec Rose Byrne, Domhnall Gleeson, Sam Neill Avec les voix originales de Daisy Ridley, Elizabeth Debicki, Margot Robbie, James Corden, Sia
Genre Animation, Aventure, Comédie, Famille, FantastiqueNationalité Américain, Australien

Synopsis

Le petit lapin préféré des jeunes lecteurs depuis des générations est désormais le héros d’un film plein d’aventures et d’espièglerie ! L’éternelle lutte de Pierre Lapin avec M. McGregor pour les légumes du potager va atteindre des sommets. Sans parler de leur rivalité pour plaire à cette charmante voisine qui adore les animaux… Bien au-delà du jardin, de nombreuses péripéties les entraîneront de la magnifique région des lacs en Angleterre jusqu’à Londres !

Pour regarder la bande-annonce VF Pierre Lapin

Pour regarder la 2e bande-annonce VF Pierre Lapin

Pour regarder la 3e bande-annonce VF Pierre Lapin

Photos

Site Officiel
Site Officiel Fr
Facebook
Twitter

Informations

Pour la première fois au cinéma, Pierre Lapin, le petit lapin espiègle et aventureux qui a captivé plusieurs générations de lecteurs, est le héros d’une comédie bourrée d’humour et d’action dans laquelle la querelle qui l’oppose à M. McGregor prend des proportions inégalées… La guerre des carottes est déclarée !

Pierre pointe ses oreilles au cinéma

Will Gluck, co-scénariste et réalisateur de la première adaptation cinématographique des aventures du célébrissime lapin. Il déclare : "Mon père me lisait les histoires de Pierre Lapin quand j’étais enfant. Si bien que j’ai toujours eu un attachement particulier pour le personnage. Lorsque j’ai moi-même eu des enfants, j’ai naturellement perpétué la tradition. Ce qui me plaît le plus chez Pierre, c’est son espièglerie. Et je me suis dit qu’il serait intéressant de développer ce trait de personnalité imaginé par Beatrix Potter dans le cadre d’une histoire contemporaine.".

Le début de l'histoire du film

Dans le film, la guerre que mène Pierre contre le vieux McGregor, le gardien du potager, connaît un rebondissement majeur. Lorsque le vieil homme passe l’arme à gauche, une victoire que Pierre revendique haut et fort. Mais lorsque son petit-neveu, Thomas McGregor (Domhnall Gleeson), hérite de la propriété. Pierre réalise que le combat pour le contrôle du potager et l’affection de la voisine, Béa (Rose Byrne), ne fait que commencer. Pour l’aider, Pierre fait appel à sa famille et à ses amis. Ses soeurs Flopsaut, Trotsaut et Queue-de-coton, son cousin Jeannot. L’oie Sophie Canétang, la grenouille Jérémie Pêche-à-la-Ligne, la hérissonne Madame Piquedru et bien d’autres personnages. Tout droit sortis des contes originaux de l’auteure et illustratrice Beatrix Potter.

La partie de l'animation

Pour la partie animation de Pierre Lapin, Will Gluck et le producteur Zareh Nalbandian se sont tournés vers Animal Logic. Le studio d’animation et d’effets visuels cofondé par Nalbandian, qui a notamment pris part à La Grande Aventure Lego (2014) et Happy Feet (2005). Le réalisateur déclare : "Nous tenions à utiliser le plus possible de personnages de Beatrix Potter pour rendre hommage à l’univers qu’elle a créé. Tout le monde connaît ses magnifiques aquarelles, et nous voulions donner l’impression qu’elles avaient pris vie comme par magie.".

Respecter les illustrations originales

La production s’est donc inspirée des illustrations originales de l’auteure. Zareh Nalbandian raconte : "Will et moi sommes allés consulter les originaux aux archives Beatrix Potter à Londres. C’est incroyable de voir qu’elle a réalisé ses aquarelles à la taille à laquelle elles figurent dans les livres ! Toute la difficulté a consisté à conserver l’intégrité des personnages de ces minuscules illustrations et à les transporter au XXIe siècle, en conservant cet esprit que l’on aime tant. Nous avions l’occasion unique d’accomplir quelque chose qui n’avait encore jamais été fait.".

Will Gluck note : "Notre objectif était de faire en sorte que Pierre et ses amis ressemblent à de vrais animaux, mais en reprenant les vêtements et les expressions faciales des livres.".
Au-delà des considérations esthétiques. Il était primordial que Pierre se comporte comme ce qu’il est dans les livres. Un personnage qui n’hésite pas à prendre des risques et aime jouer des tours, mais doté d’un grand coeur.

Des leçons de vie sans avoir l'air.

Susan Bolsover, directrice en charge des licences et des produits dérivés pour Frederick Warne & Co. Ltd. Elle est convaincue que Pierre Lapin trouvera chez les spectateurs du XXIe siècle un écho similaire à celui provoqué par le livre chez les lecteurs de 1902. Car les thèmes qu’il aborde et le caractère du personnage sont intemporels. Susan Bolsover précise : "Beatrix Potter est parvenue à toucher les gens avec Pierre Lapin parce qu’il s’agit d’une histoire drôle et intemporelle qui captive l’imagination des enfants. Elle était consciente qu’il fallait se mettre à leur niveau pour s’adresser à eux. Elle a imaginé une histoire qui se déroule dans le monde naturel. Un univers que tous les enfants connaissent, et qui traite de thèmes universels.".

Certaines scènes tournées à Lake District

L’autre moyen qu’a trouvé la production pour honorer l’héritage de Beatrix Potter a été de tourner certaines scènes du film dans le Lake District. Cette magnifique région des lacs située au nord-ouest de l’Angleterre. Où l’écrivaine a vécu et qui a eu une influence majeure sur son oeuvre. Après son décès en 1943, Beatrix Potter a légué l’essentiel de ses biens (ses fermes, ses terres, ses illustrations, ses moutons) au National Trust. Un organisme qui prend soin de cet héritage depuis plus de 70 ans.
Le tournage du film en décors réels et en studios s’est déroulé entre Londres, le Lake District, et Sydney en Australie.

Le vieux McGregor

C'est Sam Neill, qui incarne le grincheux jardinier. Lizzy Gardiner, la chef costumière du film, déclare : "Will tenait à être fidèle aux créations de Beatrix Potter jusqu’au moindre bouton de chemise. J’ai donc confectionné un costume rembourré en cachemire et en laine pour rendre Sam plus corpulent. Mais en raison de la chaleur, il portait également une combinaison climatisée que nous branchions entre chaque prise pour le rafraîchir.".

Pierre Lapin et ses amis

Le film met non seulement en scène des lapins, mais également des cochons, des blaireaux, des moineaux et bien d’autres animaux. Chacun d’entre eux possède une peau, un pelage ou un plumage différent, et certains portent des vêtements qui évoluent tout au long de leurs aventures.
L’animation a été réalisée en parallèle du tournage principal. Les monteurs assemblaient ainsi les scènes pendant la production. Et en se basant sur ces scènes montées, les storyboarders dessinaient les animaux qui seraient par la suite intégrés à l’image.

De cette manière, Will Gluck avait une idée de ce que donnerait le résultat final et des possibilités que lui offrait l’animation. Mais par la même occasion, il a découvert à quel point cela peut être une bénédiction ou une malédiction. Car l’animation peut être modifiée à l’infini. Il explique : "C’est quelque chose qui n’existe pas en prises de vues réelles, Une fois la scène tournée, on ne peut plus rien changer. Alors qu’on peut toujours améliorer l’animation, ce que je ne me suis pas privé de faire ! Quand les animateurs dormaient, je réécrivais les scènes. Par chance, ils ont toujours bien accueilli mes modifications. Plus de 400 personnes ont pris part à Pierre Lapin. Chacune travaillant sur sa petite portion du film et développant d’incroyables idées. C’est cet aspect créatif qui m’a plu le plus dans ce projet.".

La bataille des fruits et des légumes

Le film ne manque pas d'action, il met en scène des explosions de fruits et de légumes, des feux d’artifice, des électrocutions et des combats acharnés entre humains et lapins.
La supervision des effets spéciaux a été confiée à Peter Stubbs et la supervision des effets visuels à Tom Wood et Will Reichelt. Peter Stubbs, plus habitué à superviser les effets spéciaux de films d’action tels que Ghost Rider (2007). Ou de séries télévisées comme Band of Brothers : L'Enfer du Pacifique (2010). Il a été séduit à l’idée de prendre part à un projet différent.

Réaliser concrètement la vision de Will Gluck pour la bataille dans laquelle des fruits et légumes explosent à nécessiter de nombreux tests. Le superviseur des effets spéciaux raconte : "Il a fallu concevoir les petites explosions qui représentent les pétards que Thomas jette en direction des lapins. Lesquels contre-attaquent en lançant des fruits. Nous avons donc testé beaucoup de matières organiques… Au point que les murs de mon atelier étaient littéralement tapissés de débris de fruits et légumes ! Nous avons finalement opté pour des fruits à chair tendre et fabriqué des pistolets spéciaux pour les faire exploser à l’endroit exact où nous le souhaitions.".

Le vrai et l'imagination

Pour les plans qui mettent en scène humains et personnages d’animation. Il était important que les acteurs puissent interagir avec quelque chose de palpable plutôt que de s’en remettre uniquement à leur imagination, et ce, pour deux raisons. D’une part, parce que c’était la meilleure manière d’obtenir une interprétation physique réaliste chez les acteurs. Et de l’autre parce que l’équipe en charge des effets visuels pourrait ainsi utiliser l’image tournée pour définir la manière dont la lumière tomberait sur les personnages en images de synthèse.

Ne pas donner l'impression de deux mondes distincts. Tom Wood commente : "Le choix le plus classique aurait été de filmer les lapins comme des créatures miniatures au ras du sol. Avec très peu de profondeur de champ pour donner l’impression que tout leur semble démesuré. Mais Will avait une tout autre idée en tête. Nous avons donc fait comme si les lapins étaient juste des gens plus petits. Leurs conversations fonctionnent ainsi de la même manière que celles des hommes."

Quatre acteurs pour les personnages

Rose Byrne est connu par les fans des films de Marvel. Elle est Moira MacTaggert dans X-Men : Le Commencement (2011)et X-Men: Apocalypse (2016). Si vous aimez les films d'horreur alors vous l'avez vu dans Insidious (2011), Insidious : Chapitre 2 (2013) de James Wan. On l'aperçoit à la fin du film Insidious : La Dernière Clé (2018).

Domhnall Gleeson est général Hux dans Star Wars, épisode VII : Le Réveil de la Force (2015) et Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi (2018). Vous l'avez connu plus jeune dans Harry Potter et les Reliques de la Mort: partie 1&2 (2010/2011), il était Bill Weasley. En 2015, il jouait Caleb dans le film Ex machina d'Alex Garland

Sam Neil est connu pour son personnage Pr Alan Grant dans Jurrasic Park 1&3 (1993/2001).
Marianne Jean-Baptiste de la série TV FBI : Portés disparus (2002-2009) pour le rôle de Vivian Johnson. Plus récemment RoboCop (2014), elle était Karen Dean. La même année, Edge of Tomorrow : Dr. Whittle

Pierre Lapin Première Affiche

Pierre Lapin, pour la première fois au cinéma grâce à Will Gluck
Si cela vous plaît, merci de partager....
Étiqueté avec :                                                    

Poster un Commentaire

1 Commentaire Sur "Pierre Lapin, pour la première fois au cinéma grâce à Will Gluck"

avatar
  Souscrire  
Plus récent Plus ancien Plus voté
Me notifier des
kiki
Editeur
Bonjour Wolfneo, Une fois encore, tu nous as fait un excellent article et, là sur Pierre Lapin, je pense qu'on connaît tous cet adorable petit lapin dont on a tous lus les aventures. Le film est génial est vraiment très bien fait, Will Gluck a su faire ce qu'il fallait pour adapter les aventures de Pierre Lapin, créé par Beatrix Potter au cinéma, c'est comme si les dessins, les livres de Beatrix Potter prenaient vie ... J'ai adoré voir plusieurs fois les bandes-annonces, car le résultat technique réalisé est parfait, pour qu'en regardant ce film on ne voit pas deux… Lire la suite »