La Planète des Singes : Suprématie - Affiche France

La Planète des Singes - Suprématie
"Pour la Liberté, Pour la Famille, Pour la Planète"

Titre Original War For The Planet Of The Apes
Date de sortie 02 août 2017Durée 2h 20min
Réalisé par Matt Reeves
Avec Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn, Amiah Miller, Karin Konoval, Judy Greer, Terry Notary, Ty Olsson, Michael Adamthwaite, Toby Kebbell, Gabriel Chavarria, Sara Canning, Devyn Dalton, Aleks Paunovic, Alessandro Juliani
Genre Action, Aventure, Drame, Science-Fiction, ThrillerNationalité Américain, Canadien, Néo-Zélandais

Synopsis

César et les Singes sont contraints de mener un combat dont ils ne veulent pas contre une armée d'Humains dirigée par un Colonel impitoyable. Les Singes connaissent des pertes considérables et César, dans sa quête de vengeance, va devoir lutter contre ses instincts les plus noirs. Au terme d’un périple qui le conduira à un face à face avec le Colonel, les Singes et les Humains vont se livrer une guerre sans merci à l’issue de laquelle une seule des deux espèces survivra - et dominera la planète.

Pour regarder La Bande-Annonce Finale VF La Planète des Singes - Suprématie

Pour regarder Le Spot Fear VF La Planète des Singes - Suprématie

Pour regarder Le Spot Bumper VF La Planète des Singes - Suprématie

Pour regarder Le Spot Leader VF La Planète des Singes - Suprématie

Photos

Affiches des Personnages

Site Officiel
Facebook
Twitter
Tumblr

Informations

La mutation du virus de la grippe simienne rendant les humains muets et simple d'esprit est une référence à l'original "La Planète des Singes" (1968). Dans le film de 1968, la population humaine survivante est muette et primitive.
Le X géant que les humains utilisent pour attacher les singes en dehors de leur camp. Ils sont de la même conception que le X utilisé comme balise pour indiquer la Zone Interdite dans "La Planète des Singes" (1968).
Le personnage Nova est une allusion à Nova (Linda Harrison) de la version originale "La Planète des Singes" (1968). Les deux personnages féminins sont muettes et c'est leurs protecteurs qui trouvent leur nom.

Le réalisateur Matt Reeves a déclaré que Malcolm (Jason Clarke) ne reviendrait pas parce qu'il a été tué par le colonel (Woody Harrelson).
C'est le deuxième film dans la franchise La Planète des singes qu'un des personnages mentionne le nom de la franchise. Dans ce film c'est le colonel comme il l'appelle "une planète des singes". La première fois, c'était dans "La Conquête de la planète des singes" (1972).  Quand César, le fils de Cornelius et Zira, donne un monologue du succès des singes vers la fin du film.

La fin du film contient des références au canon (création officielle dans le domaine des œuvres de fiction.) de la série des films d'origine. Alors que César meurt, Maurice (un orang-outan) promet enfin qu'il racontera l'histoire de César à son fils. Dans la série originale, l'héritage de César après sa mort est préservée par un orang-outan appelé "Le Législateur", joué par John Huston dans "La Bataille de la Planète des Singes" (1973). Puis les orangs-outans deviennent les savants politiciens et les chefs religieux de la société des grands singes, vénérant ainsi la mémoire du Législateur en statues après que César ait été oublié. L'intrigue de "La Planète des Singes" (1968) repose sur les orangs-outans ayant enseigné aux singes une fausse histoire du monde. Refusant de révéler que l'humanité était jadis l'espèce dominante de la terre.

La Planète des Singes - Suprématie - FX - Andy Serkis is Caesar

C'est la première fois que l'on peut entendre Maurice l'orang-outan parlait. Précédemment dans La Planète des Singes: Les origines (2011), on le voyait utiliser le langage des signes. Qu'il avait dû apprendre à l'époque où il vivait dans un cirque. Il a sûrement appris aux autres singes. Dans La Planète des Singes: L'affrontement (2014), on l'entend dire juste "Exécuter". Il devait comprendre le langage humain, mais il préférait communiquer par grognement et par signes, jusqu'à présent. Quand Maurice l'orang-outan prononce le nom Nova, en version originale, c'est la voix de l'acteur Charlton Heston extrait du film "La Planète des Singes" (1968).

La dernière scène du film montre les singes au Mont Saint Helens et le lac Spirit. L'une des attractions touristiques les plus populaires dans cette région avec le tunnel de lave mesurant environ 5 mètres de large, appelé Ape Cave ("la grotte du singe"). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas au même endroit que le site du crash de l'Icarus dans "La Planète des Singes" (1968). Qui a été filmé au Lac Powell à la frontière entre l'Utah et l'Arizona.
Sur l'affiche anglais, on lit: For Freedom, For Family, For The Planet, ce que j'ai remis en français dans le sous-titre de cet article. Alors que l'affiche française dit : Pour l'Humanité, Pour l'Espoir, Pour la Planète. Le message est différent, je trouve.

César nomme son second fils Cornelius, comme dans le film "La Bataille de la Planète des Singes" (1973) (nom de son père). Alpha et Oméga sont un rappel du nom de l'arme atomique dans "Le secret de la planète des singes" (1970).
Les singes morts laissés dans la partie nord de la base, sont les "miroirs" des X géants qui limitaient la Zone Interdite dans les films avec Charlton Heston.
Le X géant rappelle la Croix de Saint André, César étant le sauveur des singes, crucifié aussi, cela fait une référence à la Bible et à Jésus. Puis une référence à Moïse, quand César libère les singes esclaves. Et il les guide vers la nouvelle "terre promise".
Après la mort de César, on vous montre dans le coin supérieur droit,  comme une étoile filante. C'est supposé être le vaisseau spatial du colonel Taylor (Charlton Heston) qui arrive sur Terre.

La Planète des Singes - Suprématie, le volet final de la trilogie
Si cela vous plaît, merci de partager....

Poster un Commentaire

1 Commentaire Sur "La Planète des Singes - Suprématie, le volet final de la trilogie"

Notifier des
avatar
Trier par:   Plus récent | Plus ancien | Plus voté
kiki
Editeur
Bonjour Wolfneo, Encore un très bel et excellent article avec ce film La Planète des Singes - Suprématie. C'est un film génial, qui montre le conflit entre les singes et l'humanité, ce qu'est devenue notre Planète, et il y a toute cette technique d'animation faciale, toutes les expressions des acteurs se retrouvent sur les singes, et chacun a vraiment appris à se déplacer comme les singes tout en se tenant plus droit..J'admire toute cette technique de filmer, de capter tous les mouvements de l'acteur, comme pour Andy Serkis..qui devient un formidable César!! Tu nous as bien gâtés une fois encore… Lire la suite »
wpDiscuz