Le Voyage de Ricky - Affiche France

Le Voyage de Ricky

Titre Original Richard The Stork ou A Stork's Journey
Date de sortie 07 février 2018Durée 1h 24min
Réalisé par Toby Genkel et Reza Memari
Avec les voix originales Tilman Döbler, Cooper Kelly Kramer, Shannon Conley, Christian Gaul, Nicolette Krebitz, Marc Thompson, Marco Eßer, Jason Griffith, Marcus Off, Erica Schroeder, Maud Ackermann
Genre Action, Animation, Aventure, Comédie, FantastiqueNationalité Américain, Allemand, Belge, Luxembourgeois, Norvégien

Synopsis

Ricky est orphelin. Recueilli par une famille de cigognes, il est persuadé d’en être une lui aussi.
Seul problème : Ricky est un moineau… Alors, quand sa famille adoptive se prépare pour la grande migration d’automne vers l’Afrique, il doit affronter la réalité : aucun moineau n’est de taille à faire un si long voyage. Mais si Ricky est un poids plume, il est surtout très têtu ! Il s’envole donc tout seul pour l’Afrique, bien résolu à prouver qu’il est une vraie cigogne malgré tout. En chemin, il rencontre Olga, une chouette pygmée excentrique et beaucoup trop grande, accompagnée de son ami imaginaire Oleg. Et lorsqu’ils libèrent de sa cage une perruche, Kiki, chanteur de karaoké narcissique, une aventure pleine de rebondissements commence ! Ces trois oiseaux rares vont devoir apprendre à voler de leurs propres ailes…

Pour regarder La Bande-Annonce VF Le Voyage de Ricky

Photos

Personnages

Le Voyage de Ricky, les personnages Ricky, Kiki et Olga

Réalisateurs

Site Officiel
Facebook
Twitter
Facebook Richard The Stork
Twitter Richard The Stork

Informations

Le Voyage de Ricky est une belle aventure pour toute la famille. L'histoire de trois petits héros prêts à relever un grand défi. A travers leur courage et leur exceptionnelle amitié. Ils prouvent une chose : pas besoin d'être immense pour accomplir de grandes choses !

Un voyage rocambolesque entraînera Ricky, Olga et Kiki. Trois amis aussi excentriques qu'adorables, de l'Allemagne jusqu'à l'Afrique, en passant par la France et l'Italie.
A l'image de leur aventure, la production est internationale. il s'agit d'une véritable co-production européenne, réalisé par Toby Genkel (Oups ! J'ai raté l'arche...) et Reza Memari, qui en a également signé le scénario, et produite par Kristine Knudsen.
Avec les voix françaises pour Ricky de Sherine Seyad, Olga de Marie Noëlle Hebrant, Kiki de Franck Dacquin.

Toby Genkel décrit son film

J'appelle ça du réalisme de dessin animé. Les héros du Voyage de Ricky ne sont certes pas photo-réalistes, mais ils ne sont pas non plus trop étranges ni trop loin de la réalité, donc on peut facilement croire a ce qui leur arrive, leurs problèmes sont bien réels. Lorsqu'on dessine des personnages trop abracadabrants, le public a du mal a s'émouvoir de leurs aventures. Or, le Voyage de Ricky est une histoire pleine d'émotion. Que le public croie en nos héros était donc essentiel.

- Comment avez-vous développé les personnages ?
Nous nous sommes posé la question : à quoi ressemblerait Ricky s'il était un humain et pas un moineau , on a tout de suite imaginé un petit gars sûr de lui aux cheveux ebouriffés. Dans le film, Ricky a toujours quelques plumes rebelles, c'est le résultat direct de cette première réflexion. Idem pour sa personnalité : Ricky est franchement têtu. Nous avons suivi la même approche pour imaginer Olga : dans la vraie vie, Olga serait une fille introvertie, avec de longs cheveux noirs et un look de fan de heavy-metal. Avec certainement des écouteurs sur les oreilles pour qu'on la laisse tranquille. Voilà pourquoi vous distinguez une forme de crâne au milieu des plumes.

- Et pour Kiki ?
Kiki est le personnage qui ressemble le plus à son animal d'origine. Le look d'une perruche, un oiseau très coloré, lui correspondait déjà tout à fait, pas la peine d'en faire plus. Mais Kiki pourrait faire un peu plus attention à sa ligne..

Les avantages d'un projet international.

La taille de l'équipe était au total entre 150 à 180 personnes. Puis les avantages d'un projet si international, le budget d'un film pareil ne peut se financer qu'en co-production. De nos jours, entre Internet et les divers moyens de communication, on ne remarque plus vraiment les distances géographiques. Qu'on soit dans le bureau d'à côté ou à Bruxelles, par exemple, ne change pas grand chose. Et puis, un tel projet se divise en plusieurs étapes bien différentes. En réalité, tout le monde ne travaille pas sur le film en même temps.

C'est quand même beaucoup plus de travail de faire un film en 2D. Obtenir une telle animation en 3D avec notre technologie actuelle, pour être au meilleur niveau internationale, est un sacré défi. Par exemple, rien qu'animer les plumes et les ailes de nos trois héros, c'est incroyablement compliqué. Arriver à un tel résultat aurait même été impossible il y a encore quelques années.

Quelques mots de Reza Memari

- Un moineau qui se prend pour une cigogne, comment avez-vous eu cette idée ?
Il y a une dizaine d'années, j'étais dans une zone piétonne à Munich, et je nourrissais des moineaux qui essayaient de chiper de la nourriture. J'ai levé la tête et j'ai vu un vol de canards dans le ciel, ils allaient vers le sud, alignés en un V parfait. Je me suis demandé pourquoi les moineaux ne migraient pas en hiver. C'est quand même injuste ! C'est alors qu'est apparu Ricky dans mon esprit. J'ai tout de suite imaginé un petit moineau en train de râler "C'est pas juste !". C'est comme ça que toute l'histoire a commencé.

Dans la toute première version du projet, Ricky était élevé par une famille de chouettes et il était le demi-frère d'Olga ! Cette version de l'histoire aurait imposé qu'il l'abandonne. Mais les chouettes n'ont pas l'image d'oiseau migrateur, puis la différence de taille entre un moineau et une cigogne était beaucoup plus drôle ! Alors Olga est devenue la nouvelle meilleure amie de Riçky.

Un film d'animation est par essence un travail d'équipe

- D'où est venue l'inspiration concernant Kiki la perruche ?

J'imaginais un comédien de théâtre vieillissant et avec une voix haut perchée. C'est une diva au masculin mais il a bon cœur finalement. Nathan Lane dans The Birdcage (1996), version américaine de La Cage aux Folles, m'a beaucoup inspiré.

En l'espace de quelques années, les possibilités techniques se sont énormément développées et le temps a joué pour nous. J ai même pensé que dans mon prochain film, je pourrai leur faire animer des limaces ! En réalité, les plumes sont encore une animation très compliquée. Pour Olga par exemple, il a fallu animer chaque plume une à une, à 24 images-seconde.

Un film d'animation est par essence un travail d'équipe, bien plus qu'un film classique. A tous les niveaux, chacun doit faire preuve d'un véritable souci du détail et le résultat se combine à l'écran. Ma première collaboration avec Toby a eu lieu sur Oups! j'ai raté l'arche... Cela nous a servi d'échauffement, nous avons travaillé dans quatre pays à la fois, Toby à la réalisation et moi au montage. J'ai été monteur pendant 10 ans, sur des longs métrages, des reportages, des pubs... donc j'avais déjà une bonne notion de la production. Toby était vraiment en charge de Ricky, il avait une expérience considérable en tant que réalisateur et il garde son calme en toute circonstance !

Le Voyage de Ricky, animation de Toby Genkel et Reza Memari
Si cela vous plaît, merci de partager....

Poster un Commentaire

1 Commentaire Sur "Le Voyage de Ricky, animation de Toby Genkel et Reza Memari"

avatar
  Souscrire  
Plus récent Plus ancien Plus voté
Me notifier des
kiki
Editeur
Bonjour Wolfneo, Je viens de passer un très agréable moment en découvrant ton article sur cette adorable animation Le Voyage de Ricky, de Toby Genkel et Reza Memari. La bande-annonce nous permet déjà de savoir qu'on va avoir droit à une animation pleine de tendresse et d'humour, Ricky ce petit moineau qui aurait aimé suivre sa famille d'adoption, les cigognes, mais voilà un moineau ne migre pas!! Merci pour les photos qui sont superbes, et la fiche concernant les personnages Ricky, Kiki et Olga, on les connaît beaucoup mieux ainsi. Belle mise en page de ton article, tout comme la… Lire la suite »